Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Sané:Drépanocytose Symptômes et traitement

Posté par: Baye Cisse (Borom Kemane)| Dimanche 28 septembre, 2014 18:18  | Consulté 20876 fois  |  0 Réactions  |   

La drépanocytose ou encore anémie falciforme est une maladie génétique  des globules rouges.  L’hémoglobine, substance contenue dans les globules rouges et qui sert à transporter l’oxygène à travers le corps est anormale( hémoglobine S). Les globules rouges sont donc malades et incapables de garder constamment leur forme circulaire et prennent dans certaines circonstances (déficit d’oxygène, infection, effort excessif, froid intense, etc.) une forme de croissant lunaire ou faucille. Les globules rouges ainsi déformés appelés drépanocytes  perdent de leur élasticité, deviennent rigides et passent très difficilement dans les fins vaisseaux de certains organes (poumons œil, cerveau, coronaire, cœur, etc.) où ils se bloquent, meurent souvent  et forment des bouchons qui causent des douleurs et des troubles plus ou moins graves (anémie, accidents vasculaires coronaires et cérébraux). C’est ce phénomène qui justifie les douleurs  chez le malade. De plus beaucoup de globules rouges sont détruits par la rate et cela accentue l’anémie.



Fréquence

La drépanocytose est la première maladie génétique dans le  monde et près de 80 millions de personnes en sont atteintes. C’est un véritable problème de santé publique et de souffrance familiale. Elle est particulièrement fréquente dans les populations d'origine africaine subsaharienne,. Elle atteint les deux sexes. Dans certaines familles les garçons sont plus touchés que les filles, dans d’autres c’est l’inverse et parfois aussi c’est à part égale. Dans ma propre famille au Benin, elle a atteint et tué plus de  garçons que de filles.


Comprendre le mal.

La drépanocytose est une maladie génétique du sang, transmise par les deux parents porteurs du gène malade S, l’ hémoglobine  responsable de la maladie. Le gène anormal S est un gène de protection contre la paludisme, mais doublé devient responsable de la forme la plus grave de la drépanocytose. La preuve est que ceux qui sont AS comme SS résistent bien au paludisme. D’autres gènes ou d’autres types d’hémoglobines, BT, C , E , D etc. ont été découverts très récemment comme responsables d’autres formes de drépanocytoses. La drépanocytose est la maladie génétique la plus répandue dans le monde et surtout en Afrique de l’ouest où les  crises voire les décès dus à la maladie ont été longtemps attribués à la sorcellerie par ignorance.

Manifestations

La maladie se manifeste par une anémie (se traduisant par une fatigabilité, des vertiges, des essoufflements…), une sensibilité aux infections, et des crises douloureuses  vaso-occlusives) causées par une mauvaise circulation sanguine et par le

manque d’oxygénation des tissus (surtout les os). C’est une forme particulière de rhumatisme très douloureuse qui ne cède devant aucun traitement. Avant en Afrique on déposait des tas de briques sur le malade sans effet. Les douleurs sont tellement immenses que le malade ne sent pas le poids des briques.  Il ne sent même rien si on le tape à coup de bâton. C’est très difficile pour un parent de voir son enfant vivre un tel calvaire. Les manifestations sont très variables d’une personne à l’autre et, pour une même personne, d’un moment à l’autre.

Que faire  ?

-boire fréquemment de l'eau, bien aérer les pièces afin de bien s'oxygéner et rester au chaud

.--manger des aliments riches en fer, ou qui facilitent l'assimilation du fer : viande rouge, pâté de foie, feuilles de NDEBEDAYE ,

--ne pas s'enrhumer ou plus généralement éviter au maximum les infections respiratoires

--porter des vêtements qui ne coupent pas la circulation sanguine, c'est-à-dire amples

--ne pas s'essouffler par des efforts excessifs et éviter d'aller à plus de 1 500 mètres d'altitude.

--ne pas s'exposer à de fortes chaleurs (la déshydratation déclenche des crises par augmentation de la viscosité sanguine).

--bien se couvrir en période de froid intense et éviter l’exposition au froid.

--éviter les facteurs  déclenchant les crises (froid, altitude, infections, déshydratation)

Source:www.bayecisse.com

Pour plus de renseignement ou conseils appellez au (0022 1) 778844818

Skype:Bayepapecisse


 L'auteur 
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Baye Cisse
Blog crée le 21/04/2013 Visité 1354801 fois 115 Articles 13731 Commentaires 136 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires